Article – Présentation

Je me présente, mon nom est Céline Rossi et je suis spécialisée dans les bols tibétains.

Non pas par choix à vrai dire, davantage parce que cela s’est présenté à moi et que je me suis révélée dans cela à ma grande surprise.
Pour tout vous dire, c’est mon conjoint qui avait craqué sur ces fameux bols ; il les utilisait pour la méditation. J’ai voulu lui faire une surprise et lui offrir une formation à vivre tous les deux. Ce stage m’a éveillé à une écoute de soi plus profonde et  j’ai très vite « fait corps » avec cet instrument, comme un prolongement de soi.

Depuis cette découverte début 2014, je pratique tous les jours et cela est devenu un travail à part entière. Évidemment je ne le vois pas comme tel puisque j’entretiens un rapport « enseigné-enseignant » avec les bols. Plus je pratique, plus ils me dévoilent leurs potentiels, plus ils me dévoilent « mes » potentiels (écoute affinée, ressenti…), plus ils me dévoilent les potentiels en chacun et chaque chose.

Avec le magnétisme et le Reiki que je pratique depuis plus longtemps encore, je rencontre des personnes qui ont parfois des pathologies lourdes, fréquentant des centres anti-douleur ; tout cela a amené de la « matière » à cette pratique avec les bols. Cela s’est approfondi avec les difficultés et obstacles du présent.
Depuis je ne perçois plus les difficultés seulement comme des freins, mais également (et « salutairement ») comme des moteurs.

J’ai créé une page LA VAGUE SONORE sur Facebook et les articles sont partagés sur le site Espace Énergie 73, afin de canaliser ici les enseignements des bols que j’ai reçus. Cela me permet de transmettre aussi d’une façon plus ouverte, différente de l’enseignement actuel que je propose déjà à l’Espace Énergie depuis 7 ans. Évidemment les articles ne pourront remplacer l’enseignement vivant, mais pour ceux qui entendent avec le coeur, vous pourrez grâce à ces écrits vous connecter à ces enseignements.

Lors de séances ou d’initiations, j’ai remarqué l’intérêt que cette approche concrète du son suscitait et on me faisait remarquer que c’était dommage que cela ne soit davantage mis en avant.
À l’écoute de ces mots, j’ai su que quelque chose se produisait mais vous savez, quand vous pratiquez, vous avez l’impression que c’est banal, que tout le monde peut découvrir cela de lui-même.
Alors je vais vous en parler, mais sachez que je vais parler ici de quelque chose d’universel, que tout le monde peut contacter en lui-même. Et cela n’est pas uniquement valable pour les bols tibétains, cela le serait tout autant avec d’autres instruments ou objets de ce monde si vous en percevez la résonance.

Pour autant, la page était créée mais l’énergie n’était pas encore totalement présente pour écrire les articles. Jusqu’au jour où cette question a émergé : « si tout s’arrêtait, est ce que quelque chose resterait inachevé ? ». Cette question ne se posait pas d’un point de vue temporel mais davantage d’un point de vue émotionnel.
D’un point de vue temporel tout l’est (inachevé) n’est-ce pas ?
D’un point de vue émotionnel, on s’accorde à ce que, chaque pas que l’on fait, soit au plus juste et aligné en soi (ce qui nous procure d’ailleurs de la joie au quotidien). Pour imager un peu, c’est comme si chaque coup de crayon sur une toile était parfaite (rien de plus, rien de moins de ce que l’on peut faire ce jour là, avec les énergies du moment, les aléas du vivant), comme si chaque coup de crayon sur cette toile était « fini » et « complet » en lui-même. Vous voyez ?

À cette interrogation, une chose est apparue clairement : les enseignements des bols tibétains. Ils ne m’appartiennent pas, ceux-là sont intemporels et universels. Ils m’ont fait la grâce de se présenter quand j’étais à l’écoute et ils peuvent enrichir également votre quotidien.
Avec un bol, il est possible de s’auto-soigner, se comprendre, lire ce qui se présente et où cela se présente sur le corps (ce qui n’est pas toujours là où la douleur se présente, elle peut irradier ailleurs).
Avec un bol, il est possible d’avoir davantage de clarté sur ce qui émerge ici et maintenant, de faire circuler, dénouer et fluidifier ; en clair, réinstaurer un mouvement. Avec cette remise en mouvement, il y a la possibilité d’en lire les cristallisations, blocages et mécanismes de fuite ou de défense.

Vous l’avez compris, je le fais évidemment pour ce sentiment de joie et d’alignement en moi-même ; et si cela peut parler et résonner pour quelqu’un d’autre, alors, ce sera encore plus parfait que ça ne l’est déjà 🙏

Bienvenue sur cette page,
bienvenue dans le monde des bols tibétains,
et en avant pour l’aventure partagée ❤️